L'église d'Asnières-sur-Vègre est célèbre pour ses peintures murales mises à jour en 1950 et traitant surtout de l'enfer. La nef peut, quand à elle, être datée du 11è siècle.
La nef est rectangulaire. Les murs latéraux sont en petit appareil. Elle est éclairée par deux fenêtres de chaque côté. Le choeur roman a disparu et est remplacé par un choeur gothique.                                     –›
La tour n'a pas d'accès à l'extérieur. On peut penser qu'il s'agissait surtout d'une tour de guet. Depuis les fenêtres situées à son sommet, on pouvait surveiller le gué, puis le pont sur la Vègre. Cette tour peut être datée de la deuxième moitié du 12è siècle.                                                               –›
Si vous cliquez sur les photos qui ont une bordure bleu clair, vous pourrez les admirer en grand format
Les peintures
Elles seraient du début du 13è siècle
‹–  Les peintures du 13è siècle seraient venues compléter ou recouvrir des peintures de la fin du 11è dont un vestige représente une Vierge à l'Enfant.
Si vous cliquez sur les photos qui ont une bordure bleu clair, vous pourrez les admirer en grand format
Détail
L'Adoration des Mages. La Vierge tient dans sa main droite une partie des présents apportés par les mages.
La présentation au temple
La fuite en Egypte : trois soldats dont un revêtu d'un haubert jaune.
Détail
Deux rois mages

Pour découvrir la suite : Asnières 2

Pour revenir à la page d'accueil :     Art-Roman.net