L'église Saint-Jacques était située hors-les-murs, en-dehors de l'enceinte médiévale. Ce n'est qu'à partir de 1053 que des textes nous renseignent sur la présence d'un abbé, et en 1178 sur celle de chanoines réguliers.
Elevée au cours du 12è siècle, l'église actuelle aurait remplacé un édifice du 10è, dont les fondations d'une abside semi-circulaire ont été mises à jour lors de fouilles récentes.
L'édifice actuel a été très mutilé intérieurement au 18è siècle.
La nef comprend trois travées romanes à l'est et deux travées plus récentes à l'ouest. La voûte primitive en berceau a été remplacée par une charpente à l'époque gothique
Si vous cliquez sur les photos qui ont une bordure bleu clair, vous pourrez les admirer en grand format
Les arcs diaphragmes qui soutiennent la charpente sont de l'époque gothique.  –›
‹– L'élévation de la nef
Les chapiteaux ont été bûchés au 18è siècle. –›
‹– Un cordon de billettes soulignait le départ du berceau
‹– Le choeur à collatéraux compte deux travées couvertes d'un berceau brisé
Si vous cliquez sur les photos qui ont une bordure bleu clair, vous pourrez les admirer en grand format
L'abside est moins haute que le choeur.            –›
Autre vue de l'abside      –›
‹– La retombée du cul-de-four est ornée d'un bandeau sculpté.
Si vous cliquez sur les photos qui ont une bordure bleu clair, vous pourrez les admirer en grand format
Les bas-côtés du choeur communiquent avec la nef par un arc.
Le bas-côté Sud   –›

Pour revenir à  :  Languedoc roman

Pour revenir à la page d'accueil :     Art-Roman.net

Béziers se trouve dans le département de l'Hérault, à une soixantaine de km au sud-ouest de Montpellier