Selon la légende, Charlemagne aurait rencontré son fils Charles à Champ-le-Duc lors d'une chasse.
Bien qu'aucun document ne puisse nous renseigner sur la date de construction de l'église, on peut l'estimer à la deuxième moitié du
12è siècle.
Si vous cliquez sur les photos qui ont une bordure bleu clair, vous pourrez les admirer en grand format
La nef centrale et les bas-côtés sont plafonnés. Chaque grande arcade de la nef abrite une colonne et un tympan en retrait par rapport à la partie haute du mur. Des fenêtres hautes surmontent les arcades.                                                                                   –›
La croisée du transept est couverte d'une voûte à grosses nervures. Les croisillons sont voûtés d'arêtes.
‹–
Les absides latérales comprennent une travée droite voûtée en berceau. Elles étaient à l'origine semi-circulaires comme l'abside centrale : elles ont été transformées au 17è siècle.
Le choeur comprend une travée droite voûtée d'arêtes et une abside en cul-de-four.
Les ogives de la croisée du transept reposent sur des consoles.                        –›
Si vous cliquez sur les photos qui ont une bordure bleu clair, vous pourrez les admirer en grand format
Le transept, le choeur et les absidioles sont décorées d'un bandeau à la hauteur des impostes des piliers de la croisée : palmettes et petites têtes humaines.
La tour de la croisée : l'étage supérieur présente des ouvertures très décorées.
Un des chapiteaux de la croisée du transept représenterait la rencontre de Charlemagne et de son fils.
‹– Le pignon Sud du transept
Décors de l'abside centrale –›
Champ-le-Duc se trouve dans le département
des Vosges, entre Epinal et Saint-Dié.

Pour revenir à  :  Lorraine romane

Pour revenir à la page d'accueil :  Art-Roman.net