L'église est perchée sur un éperon basaltique du haut val d'Allier. L'édifice actuel peut être daté du milieu du 12è siècle.
Si vous cliquez sur les photos qui ont une bordure bleu clair, vous pourrez les admirer en grand format

La nef compte quatre travées très larges. Les voûtes d'ogives sont du 15è siècle et remplacent la voûte romane d'origine, plus haute, qui s'est effondrée. Le cul-de-four de l'abside a été refait au 15è.
‹–                                        –›

Les absidioles, voûtées en cul-de-four, sont décorées de six colonnettes.
Les bas-côtés sont voûtés d'arêtes. Les piliers sont carrés avec quatre colonnes engagées.
Les chapiteaux
Il y en a quarante-quatre. Certains peuvent être attribués à l'atelier de Mozac.
Jeunes gens nus aux pieds en bouquets de feuillage.
Le porte-mouton, un thème très répandu en Auvergne.  
Le supplice de l'usurier, avec sa bourse autour du cou, prêt à être dévoré par des dragons.
‹–
Sirène –›
Si vous cliquez sur les photos qui ont une bordure bleu clair, vous pourrez les admirer en grand format
Une femme tient deux loups (?) par les oreilles.
Deux griffons ailés maintiennent une barque avec leurs pattes. Dans cette barque, deux rameurs et un saint abbé.
Extérieur
Arc trilobé d'une arcature aveugle –›
Les murs de la nef sont décorés d'arcatures triples entre les contreforts.
‹–
Si vous cliquez sur les photos qui ont une bordure bleu clair, vous pourrez les admirer en grand format
‹– Le chevet
Chanteuges se trouve dans le département de la Haute-Loire entre Saint-Flour et Le Puy-en-Velay.

         Pour revenir à  :  Auvergne romane

Pour revenir à la page d'accueil:     Art-Roman.net