L'abbaye Notre-Dame de La Charité fut consacrée en 1107 par le pape Pascal II. Une des cinq "filles aînées de Cluny", elle était située sur un des principaux chemins de pélerinage à St Jacques de Compostelle, près d'un pont qui franchissait la Loire. Une centaine d'églises dépendaient de La Charité. C'était à l'époque la plus grande église de France après Cluny.
Dans la deuxième moitié du 11è siècle, l'église comprenait une grande nef à trois étages d'élévation et double collatéraux, un grand transept, une abside à déambulatoire et cinq chapelles rayonnantes, une tour en façade (au nord) et une tour centrale.
La tour nord    –›
L'extérieur
Le tympan
Si vous cliquez sur les photos qui ont une bordure bleu clair, vous pourrez les admirer en grand format
Au centre du registre supérieur, le Christ qui lève un bras vers la Vierge.                                                                                 –›
‹–    Derrière le Christ, deux anges ailés et nimbés
La partie inférieure a presque totalement disparu.
Sur le linteau sont représentées des scènes de l'Evangile :
L'Annonciation et la Visitation              –›
‹–   La Nativité
L'Annonce aux bergers         –›
Le chevet
On trouve le même décor aux murs du chevet qu'à ceux du transept : une corniche à modillons et un étage de fenêtres surmonté d'arcatures sous lesquelles sont adossées des statues de personnages debout.
La tour centrale compte un seul étage sur un lourd massif carré.
Décor des murs du chevet (détails)  –›
Si vous cliquez sur les photos qui ont une bordure bleu clair, vous pourrez les admirer en grand format
Pour poursuivre la visite : La Charité 2
Pour revenir à la page d'accueil:     Art-Roman.net