L'église de Châtel-de-Neuvre est construite sur une falaise qui domine tout le val d'Allier.
Si vous cliquez sur les photos qui ont une bordure bleu clair, vous pourrez les admirer en grand format
La nef est très étroite (2,60 m). Elle peut être datée du 11è siècle, sauf la voûte. A l'origine, la nef devait être couverte d'une charpente. Elle a été voûtée un peu plus tard (12è siècle ?).
Elle bénéficie d'un éclairage direct (rare en Auvergne) grâce à des petites fenêtres percées au-dessus des grandes arcades. Un seul doubleau repose sur des pilastres adossés aux piles.
‹–  Les bas-côtés sont très étroits (1,50 m) et voûtés en quart de cercle avec doubleaux
La croisée du transept est couverte d'une coupole sur trompe sur quatre arcs en plein cintre retombant sur des pilastres.                                       –›  
‹– Le choeur voûté en cul-de-four
L'extérieur
Deux bustes dans des niches, très détériorés, ornent la façade.
La façade ouest. Le pignon est décoré d'un grand arc aveugle. Le tympan de la porte a été détruit pour y percer une ouverture.
De même que les murs latéraux.
Si vous cliquez sur les photos qui ont une bordure bleu clair, vous pourrez les admirer en grand format
‹–  Le clocher, élévé sur la croisée du transept, est du 12è siècle.
Il était percé à l'origine sur chaque face d'une ouverture à deux baies en plein cintre séparées par des colonnettes.           –›
‹– Le chevet de l'église
Châtel-de-Neuvre se trouve dans le département de l'Allier, entre Saint-Pourçain-sur-Sioule et Moulins
C'est vraiment une charmante petite église dans un très beau cadre.

       Pour revenir à  :  Auvergne romane

Pour revenir à la page d'accueil:     Art-Roman.net