On peut estimer que la construction de l'église de Cunault a commencé à la fin du 11è siècle, époque où le monastère bénéficia de revenus importants dûs à son marché et à son port sur la Loire qui remplaça celui de Trèves. Après la suppression du marché, le monastère continua à bénéficier d'un afflux de marchands et de pélerins.
Si vous cliquez sur les photos qui ont une bordure bleu clair, vous pourrez les admirer en grand format
La nef est voûtée d'un berceau brisé sur doubleaux. Elle est aveugle car les voûtes des collatéraux sont très élevées. Les collatéraux sont voûtés d'arêtes, des doubleaux séparant les travées.
Les grandes arcades séparant la nef des collatéraux sont également en berceau brisé.
(ci-dessus et à droite)
La coupole du clocher
L'absidiole nord du faux transept
Si vous cliquez sur les photos qui ont une bordure bleu clair, vous pourrez les admirer en grand format
L'abside est plus étroite que les travées droites du choeur: une colonnette en masque les angles.
Détail de la décoration de l'entrée de l'abside.       –›
Collatéral des travées droites du choeur et début de la voûte du déambulatoire.
Le déambulatoire –›
Absidiole sud du déambulatoire  –›

        Pour découvrir la suite : Cunault 2

Pour revenir à la page d'accueil:     Art-Roman.net