Ennezat est une des plus anciennes églises majeures d'Auvergne. Le nef date des années 1070. Malheureusement elle a été mutilée (surtout le choeur), mais ce qui en reste est remarquable.
Si vous cliquez sur les photos qui ont une bordure bleu clair, vous pourrez les admirer en grand format
La nef compte quatre travées. Elle ne mesure que 18 m de long et 3,75 de large. Elle est aveugle et n'est éclairée que par les fenêtres des bas-côtés.
‹–                                      –›
Les tribunes sont couvertes de demi-berceaux qui maintiennent la grande nef. Elles s'ouvrent sur celle-ci par des baies jumelées. Les doubleaux des tribunes sont en quart de cercle.
Les murs sont droits, il n'y a aucune colonne engagée ni aucun doubleau.
‹–   Les bas-côtés sont voûtés d'arêtes
Le pseudo-narthex n'a plus de roman que l'étage supérieur avec sa grande double-baie ouvrant sur la nef. On peut penser que c'était à l'origine l'étage d'un clocher porche.               –›
Si vous cliquez sur les photos qui ont une bordure bleu clair, vous pourrez les admirer en grand format
Les bas-côtés du transept sont voûtés en quart de cercle
Les croisillons sont voûtés en berceau et orné d'un triplet avec arc en mitre.
La croisée du transept est couverte d'une coupole sur trompes. Les arcs diaphragmes sont percés de baies en plein cintre.
Les chapiteaux
Le plus célèbre des chapiteaux d'Ennezat : le supplice de l'avare. Il porte sa bourse au cou. Sur la banderole :
CANDO USURAM ACCEPISTI OPERA MEA FECISTI
 en pratiquant l'usure, c'est pour moi que tu travailles
Deux autres chapiteaux
‹– A l'extérieur, c'est le clocher et le petit massif qui le supporte qui offre le plus d'intérêt, le reste ayant été très modifié.

        Pour revenir à  :  Auvergne romane

Pour revenir à la page d'accueil :     Art-Roman.net

Ennezat se trouve dans le département du Puy-de-Dôme, au nord de Clermont-Ferrand, près de Riom.