La cathédrale du Mans a subit de nombreuses transformations et connus de nombreux avatars au cours de son histoire. La première cathédrale fut construite au 6è siècle et le très célèbre choeur gothique fut commencé vers 1220. Des parties gothiques s'inspirent beaucoup de l'art roman, comme les sculptures du portail sud de la nef. Les spécialistes eux-mêmes ne sont pas d'accord sur de nombreux points. Nous allons cependant essayer de vous présenter les parties romanes de la cathédrale le plus clairement possible.
‹– La nef compte cinq doubles travées. La voûte est gothique.
Si vous cliquez sur les photos qui ont une bordure bleu clair, vous pourrez les admirer en grand format
Les piliers sont composés de demi-colonnes engagées sur un noyau quadrangulaire avec des colonnettes. L'élévation comporte trois niveaux :les grandes arcades, le triforium avec des arcatures alternativement ouvertes et aveugles, les fenêtres hautes. Les grandes arcades sont en arc brisé mais on distingue l'archivolte en plein cintre de la nef romane du début du 12è siècle.
‹– Les voûtes des collatéraux ont été reconstruites.
Les murs des collatéraux sont romans. Le premier niveau est décoré d'arcatures aveugles.  –›
‹– La tour de l'extrémité sud du transept date du milieu du 12è siècle.
Le portail du cavalier, nom dû au relief de Samson encastré au-dessus.
(ci-dessous)                                     –›
‹– La fenêtre percée au-dessus du portail avait aussi un rôle de défense.
Mur extérieur du collatéral         –›
Si vous cliquez sur les photos qui ont une bordure bleu clair, vous pourrez les admirer en grand format
La façade ouest. Terminée vers 1110-1115, les deux gros contreforts ont été construits vers 1160 pour contrebuter les voûtes de la nef qui n'existaient pas à l'origine.
Le fronton est bicolore (roussards/calcaire) La grande fenêtre possède des archivoltes décorées retombant sur des colonnettes.

Pour découvrir la suite :   La cathédrale du Mans 2

Pour revenir à la page d'accueil:     Art-Roman.net