Le prieuré de Merlande fut construit par l'abbé Elie vers le milieu du 12è siècle. L'église est perdue au milieu des bois, dans un vallon solitaire.
La nef comprend deux travées : la première, coupée en deux par un doubleau, était à l'origine couverte d'une coupole. La seconde travée est voûtée d'une coupole sur pendentifs.  —›
‹—  La coupole de la deuxième travée  
Les assises des pendentifs reposent sur des arcs brisés retombant sur des colonnes engagées.                    —›

Le choeur rectangulaire est plus étroit que la nef avec laquelle il communique par un arc triomphal plein cintre assez étroit.
Il est voûté d'un berceau plein cintre et orné d'arcs en plein cintre. Les colonnes reposent sur un stylobate.

‹—

Le choeur constituait à l'origine une chapelle à lui tout seul.
On peut dater sa construction du deuxième quart du 12è siècle. La nef fut rajoutée dans le dernier tiers du 12è.
L'église avait une fonction défensive (voir les trous de tir sur la façade).
Les chapiteaux

Les chapiteaux de l'arc triomphal : lions

‹–                          –›

Chapiteaux du choeur : feuillages et lions
Merlande se trouve dans le département de la Dordognee, à 12 km au nord-ouest de Périgueux

Pour revenir à :    Périgord roman

Pour revenir à la page d'accueil:     Art-Roman.net