La basilique de Paray-le-Monial, fondation clunisienne, fut élevée par des architectes clunisiens à l'époque de l'abbé Hugues, de la moitié du 11è siècle au début du 12è.
Si vous cliquez sur les photos qui ont une bordure bleu clair, vous pourrez les admirer en grand format
Extérieur : le narthex encadré de deux hautes tours carrées.
On pénètre dans la basilique par un narthex que l'on peut dater des années 1050-1080.
Sur la photo, l'étage du narthex.
Le premier étage du narthex ouvre sur la nef par une haute baie en plein cintre.
‹– La nef
L'élévation à trois étages. Les piliers sont cruciformes cantonnés de demi-colonnes sur trois faces, et d'un pilastre cannelé du côté de la nef.                –›
‹– Les bas-côtés voûtés d'arêtes sur doubleaux
Si vous cliquez sur les photos qui ont une bordure bleu clair, vous pourrez les admirer en grand format
La croisée du transept couverte d'une coupole sur trompes.              –›
Pilier de la croisée et croisillon nord.
Le choeur
L'abside et son cul-de-four vus du déambulatoire
La tour qui s'élève sur la croisée du transept.
Le déambulatoire voûté d'arêtes.
Le chevet

Pour revenir à  :  Bourgogne romane

Pour revenir à la page d'accueil :     Art-Roman.net

Paray-le-Monial se trouve dans le département de la Saöne-et-Loire, à 67 km à l'ouest de Mâcon.