Selon la légende, l'église Saint-Julien de Poncé aurait une origine très ancienne. Saint-Julien, premier évêque du Mans (?), fit une visite à la villa de Ponciacus. Il désirait y construire une église. Il s'adressa alors à la riche Eva, qui refusa. Mais Eva était "tourmentée par un esprit malin". L'apprenant, Saint-Julien fit en sorte qu'elle en soit guérie. Alors Eva utilisa sa fortune pour créer cette nouvelle église.
L'église actuelle est datable du début du XIIè siècle. Sa nef est remarquable : des grandes arcades séparent la nef des collatéreaux et ses murs sont garnis de fresques romanes (les fresques du choeur sont modernes).
‹–   Les grandes arcades
Les angles des piliers sont décorés de colonnettes surmontées de chapiteaux décorés de palmettes et de masques
Si vous cliquez sur les photos qui ont une bordure bleu clair, vous pourrez les admirer en grand format
Des chapiteaux de la nef
Les fresques
Les fresques sont malheureusement souvent très dégradées et difficilement identifiables.
Le Jugement dernier (sur le revers de la façade)
Saint-Pierre accueillant les élus
‹–
Les élus au paradis représentés dans des médaillons             –› 
Si vous cliquez sur les photos qui ont une bordure bleu clair, vous pourrez les admirer en grand format
2
La résurrection des morts                 –›
‹–    Une roue de supplice
Les fresques du mur nord
Sur l'intrados d'une arcade, un ange debout
                                    –›
La main de Dieu dans un médaillon
‹–
Un chasseur tirant sur une biche avec un arc
La mort du mauvais riche : l'âme du riche, représentée par un petit personnage nu, va directement dans les griffes de Satan.
‹–

Pour poursuivre la visite  :  Poncé 2

Pour revenir à la page d'accueil:     Art-Roman.net