Les chapiteaux de la tour-porche
On peut les dater du milieu du 11è siècle. Ils font partie des plus fascinants chapiteaux de l'art roman. Ils illustrent pour la plupart le livre de l'Apocalypse de Jean.
‹– Jean reçoit de l'ange le livre destiné aux sept églises symbolisées par sept visages et sept chandeliers.
L'ange donne à Jean le livre ouvert où est écrit :
QUAE VIDERIS ET AUDIERIS SCRIBE IN LIBRO
                                                –›
Si vous cliquez sur les photos qui ont une bordure bleu clair, vous pourrez les admirer en grand format
‹–  Le cavalier blanc avec son arc.
Le cavalier rouge-feu avec sa grande épée, le cavalier noir tenant la balance, le cavalier verdâdre, la mort.                                    –›
‹–  L'âme  -sous la forme d'un enfant- est partagée entre le démon et le bon ange.
Les personnages semblent torturés par
des serpents qui les étranglent.             –›
‹– " Lorsque l'Agneau ouvrit le cinquième sceau, j'aperçus sous l'autel les âmes de ceux qui furent égorgés pour la Parole de Dieu et le témoignage qu'ils avaient rendu."
Si vous cliquez sur les photos qui ont une bordure bleu clair, vous pourrez les admirer en grand format
Personnages aux serpents (détail) –›
Dans une tour de la Jérusalem nouvelle, les élus se pressent contre
le Christ. En-dessous, deux damnés émergent de l'étang "de feu et de souffre".                                    –›
Grands fauves et petits personnages

Pour poursuivre la visite  :  Saint-Benoît 3

Pour revenir à :  Saint-Benoît 1

Pour revenir à  :  Val-de-Loire roman

Pour revenir à la page d'accueil :     Art-Roman.net