Du prieuré dépendant de l'abbaye de Saint-Martin d'Autun, il ne reste aujourd'hui que l'église. Détruite par un incendie en 1723, la nef a été reconstruite et la tour-clocher remplacée par un clocher-porche.
‹– La nef et le choeur. Les piliers et les chapiteaux sont romans.
Le choeur comprend trois travées droites voûtées en berceau sans doubleaux et une abside en cul-de-four.
                                      –›
‹– Le déambulatoire voûté d'arêtes prolonge les bas-côtés. Si vous cliquez sur les photos qui ont une bordure bleu clair, vous pourrez les admirer en grand format
Les anges du portail de la façade ouest. Il s'agit d'un réemploi.
Les chapiteaux
‹– Un lion dévore un griffon
Si vous cliquez sur les photos qui ont une bordure bleu clair, vous pourrez les admirer en grand format
Deux atlantes et l'inscription :
ROTBERTVS ME FECIT
Atlante : détail

Pour découvrir la suite : Saint-Révérien 2

Pour revenir à la page d'accueil :     Art-Roman.net